TÉLÉCHARGER ORACLE DATABASE 10G EXPRESS EDITION 01NET GRATUITEMENT

Published by on juillet 9, 2020
Categories: Pilotes

Souvent la solution preferee est de migrer les fonctionnalites petit a petit vers un plus grand nombre de bases de donnees plus petites, sur MySql ou PostgreSql, a la place de faire une migration big bang. La réputation de PostgreSQL suffit. Comprendre les principes des bases de données, les langages d’inter-. Je vais relire un peu tout ça et sûrement revenir avec des commentaires plus pertinents. Il y a bien d’autres raisons, mais se serait mieux d’attendre Vendredi. Dans les deux cas, il s’agit ni plus ni moins que d’un comportement classique de synchronisation d’exécution comme un mutex, un sémaphore, … sauf que ça passe par la base de données et non pas par codage explicite dans l’application.

Nom: oracle database 10g express edition 01net
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 21.19 MBytes

Par contre, postgres supporte la clause « over », comme Oracle, et c’est une très bonne nouvelle car ça fait aussi partie des trucs qui peuvent être très difficiles à remplacer par du SQL « fait main » pour postgres, voir ici , il y a aussi ceci pour se faire une idée. Sommaire Mais qui est cet intrusif dans mon bug tracking? Ensuite tu descent le solft et tu install, attention de bien choisir la version selon ta plateforme. Soit parce qu’il est destiné à quelqu’un d’encore moins compétent que moi, soit parce qu’il a voulu trop simplifier les choses. C’est vraiment super gentil de ta part! Tu as oublié de citer le site de support metalink qui est également un atout.

Une nouvelle version 8. Ce genre d’outil permet de migrer un parc de bases de données Oracle vers un catabase gestionnaire de base de données relationnelles libre tel que PostgreSQL. Les retours d’expérience sont les bienvenus! Cela peut être la première étape d’une migration, sans oublier d’effectuer les adaptations et tests de non-régression des développements applicatifs se connectant à votre base de données.

J’ai une question bête, que m’on déjà posée certains user: Posté par Eric P.

Se connecter

Les entreprises utilisant Oracle sur des bases de donnees a tres forte volumetrie, traffic et concurrence ne peuvent pas migrer vers PostgreSql si facilement. La plupart des requetes sont ‘hintees’ ce qui n’est pas dispo dans PostgreSql, elles utilisent des pools de connexions, des regles avancees de partitionnement… Je ne dis pas qu’une migration ne serait pas possible mais que la raison pour laquelle elles ne migrent pas ne vient pas que de la prestance du nom.

Souvent la solution preferee est de migrer les fonctionnalites petit a petit vers un plus grand nombre de bases de donnees plus petites, sur MySql ou PostgreSql, a la place de faire une migration big bang. Excusez l’absence d’accents dans mes commentaires, j’habite en Allemagne et n’ai pas de clavier francais sous la main. Les options de stockage, sauvegardes, chiffrement, partitionnement doublent voire quadruplent rapidement le prix du moteur Oracle, de l’intérêt d’utiliser un logiciel libre où les fonctionnalités ne sont pas bridées lorsqu’elles arrivent enfin à maturité ou deviennent enfin utilisables je peux donner des exemples….

Cela permettra de voir l’ampleur des nombres d’instances créées ne nécessitant pas réellement Oracle et se faire la main sur des projets dont le fonctionnement est connu et faire monter en compétence l’équipe de DBA sur un nouveau moteur, avec ses particularités. Au passage, j’ai tenté de voir combien compte une base oracle, et j’ai pas très bien compris. Est ce que quelqu’un a des chiffres à partager, histoire qu’on voit bien combien ça coute à une société genre 1 à 3 mois de salaire d’une admin, d’un presta, plus, moins?

Et je pense qu’en tant de crise, se pencher sur les dépenses excessives de ce genre ne me parait pas déconnant.

Oracle doit avoir un des systèmes de tarification les plus opaques qui existe. En gros, le seul moyen d’avoir un prix, c’est de prendre contact avec un vendeur qui fera une offre personnalisée sur la base de critères divers et variés. Le seul truc qu’on sait d’avance, c’est que ça va couter cher… prix à 5 chiffres minimum. On m’avait expliqué que les tarifs de licence Oracle sont juste une base de discussion. Je sais qu’un DSI avait hurlé pour un projet, car le coût des licences Oracle était bien supérieur au matériel prévu pour cette base….

Multitasking — The art of doing twice as much as you should half as well as you could. Oracle n’aime pas les relations commerciales équilibrées, donc leurs conditions de vente officielles sont exorbitantes, les conditions réelles moins mais au moindre conflit ils te ressortent les tarifs publics.

  TÉLÉCHARGER LOGICIEL DE TROPICALISATION DE PORTABLE GRATUIT

Comment se faire avoir par Oracle non exhaustif: En gros, deux licences: Deux mode de licensing: C’est cher, mais aucune base de données libre ne sait gérer le même volume de données, le même nombre de connectés, et n’offrent les mêmes fonctionnalités – par exemple le cluster actif.

Bon, c’est les prix négociés ça hein ça peut être plus cher que le prix public, va comprendre. Vu dans 3 grandes entreprises au moins. Attention, les options partitionnement, spatial… sont facturées aux maîtrises d’ouvrage elles ne savent pas qu’il faut passer par les achatsdonc bon c’est payé, 2 fois parfois, à chacun d’assumer que le bras droit ne parle pas au bras gauche hein… manque de coordination. Pour l’exemple soit disant pertinant du cluster actif: Le fait que quand le moteur est down bin la base n’est plus accessible du cluster?

Et c’est ce qui s’appelle le Cache Fusion: HBA dual port en 4 Gb, et réseaux ethernet 1 Go dédié pour l’interconnect. Un exemple sous Postgres, « le bon coin » avec millions de pages lues et ses 4 millions de visiteurs uniques par jour http: Je suis quand même très surpris!

Je me demande ce qu’ils retirent de l’utilisation d’une base relationnelle a part le besoin d’avoir un très gros serveur? En fait RAC ça englobe plusieurs choses, cache fusion comme cité par « georgeswwbush » mais aussi une gestion de répartition de charge, une redondance même lors de crash matériel et sans doute le mode le plus impressionnant à voir sous forte charge: Avec le TAF tu peux garantir si le moteur transactionnel le gère l’intégrité de tes transactions si tu as par exemple un moteur transactionnel avec une api XA Encina, tuxedo… même si un de tes serveurs physiques de ton cluster RAC explose en plein vol.

Bon bien sûr ça nécessite que toute la chaîne permette de ne jamais rompre une transaction ou d’être capable de la reprendre et les cas où c’est utile sont marginaux. Mais pour certains SI critiques cela peut se concevoir. Je suis comme un con, j’arrive pas à modifier mon précédent commentaire alors que j’avais le bouton « modifier » sous les yeux il y a 2s…. Je voulais juste ajouter que si je suis intéressé c’est surtout qu’enterpriseDB est en train d’être ajouter à nos socles BDD youpi donc si quelqu’un a des informations sur une technologie équivalente ce serait super.

Les acheteurs c’est toujours frileux et ça veut toujours une grosse boite en face: Bah, dans ma faible expérience, la très grande majorité des utilisations d’Oracle que j’ai vu n’étaient pas du tout justifiées par les qualités techniques que tu cites.

oracle database 10g express edition 01net

Bref, parce que le système s’auto-entretien. Oracle a le gros avantage de proposer quasiment toutes les fonctionnalité de « gestion de données »:. Outre les tables SQL classiques, ca intègre aussi: Et toutes ces fonctionnalités sont inter-opérable: Bon sur ce dernier point l’interopérabilité des fonctionnalités c’est la théorie, en 01met ça peut te péter à la gueule ou avoir des performances catastrophique; mais au moins c’est possible au sein de la même « base de donnée »!

Tu peux aussi ajouter que PostgreSQL permet d’appeler du Java dans ses procédures stockées d’après http: Oracle domine pour la complexité, et l’impression de « savoir tout faire ».

oracle database 10g express edition 01net

Un petit doc intéressant nb: Pour avoir des ordres de grandeurs, c’était quel genre de volumétrie, grosso modo? Pour les question de « bloat » sur des tables de Après, selon la doc et le forums, ça dépend du type d’utilisation, on peut tomber dans des cas qui accentuent le « bloat ».

Postgresql je vois pas trop. Ben je sais pas pour vous, mais pour moi un oracle c’est un illuminé qui fait des prédictions vaseuses en communiquant soit-disant avec les Dieux. Je ne lui confierais pas mes données personnellement…. Si je te sors: Ça dépend, ça utilise une méthode de Monte-Carlo? En gros, c’est le successeur de Ingres à la base c’est un projet de M.

Stonebraker, le créateur d’Ingres. My est le prénom de la première fille du créateur de MySQL: Difficile de faire une comparaison. Assez souvent à cette question la réponse est: Mais en plus de ce qui est dit: Il s’agit de pur FUD.

  TÉLÉCHARGER MUSIQUE SAYON CAMARA GRATUIT

Le compte a été crée pour l’occasion avec au jour où j’écris ce seul commentaire. Je ne sais pas si c’est quelqu’un de chez oracle, ou un double compte d’une moule qui veux juste troller.

C’est tout simplement du n’importe quoi. Une base de donnée d’un teraoctet, sur n’importe quel SGBDRpeut avoir des performances totalement différentes, avec ces derniers critères qui changent.

Ça sert à rien de débatre la dessus. La réputation de PostgreSQL suffit. C’est toute la puissance de PostgreSQL le parallélisme. L’orthographe est curieuse en tous cas. Des phrases entières bien écrites, accents et cédilles compris. Et puis d’un coup, on te rajoute un s ou un x qui n’a rien à faire là. Si j’étais parano, c’est tout à fait comme ça que j’imaginerais l’écriture d’un communicant qui fait semblant de ne pas en être un.

Personnellement, rien que sachant que la licence d’utilisation d’oracle interdit de publier des benchmarks, je ne les choisirais pas. Je doute par ailleurs de la légalité de ce genre de clause.

Mais on s’en fout du tiens. Ceci dit, d’autres personnes le disent: Et hélas, je n’ai pas trouvé de lien vers la license entreprise, donc je doit me tourner vers: D’ailleurs, hp se plaint de censure sur tpc: C’est marqué d’ailleurs dans la FAQ: Oracle se reserve le droit de valider la publication de benchmark. C’est vrai que ça n’interdit pas de publier, ça requiert juste qu’Oracle l’autorise, subtil différence sémantique.

C’est vrai que ça n’interdit pas de publier, ça requiert juste qu’Oracle l’autorise, subtil différence sémantique ». Mais bon, faut pas se prendr ela tête non plus, personne ne va investir des dizaines de milliers d’euros juste pour montrer qu’Oracle pipote, parce que d’une part, tout le monde s’en fout globalement, et d’autre part, il y a tellement à redire sur tout le reste que le détal des benchmarks importent peu.

Donc c’est du FUD, Oracle autorise la publication de tout benchmark présentant leur produit sous un angle favorable et se réserve le droit d’interdire la publication de tout benchmark n’allant pas dans leur intérêt commercial. De toutes façons dans les grosses structures on ne vous demande pas de choisir on choisit pour vous. Les sujets dont tu parles demandent justement d’y mettre le prix et les compétences et cela vaut le coût de regarder du côté de PostgreSQL dans ce cas là car bon côté Oracle, passé 1 To c’est à la ramasse aussi, s’appuyant sur des baies pour les snapshots – aka BCV en local ou SRDF en distant – sur un slave pour pouvoir l’arrêter pour le copier, digne de MySQL pour ses sauvegardes… une opération de base en exploitation….

Ça vient avec la licence enteprise, et permet à une requête d’être divisée en plusieurs tâches, exécutées par des CPUs distincts. Oracle 8 nous avait promis le partitionnement, mais n’est arrivé qu’avec les partition views… il a fallu attendre Oracle 9 pour les partition tables et j’étais parti des telcos.

Télécharger Oracle 10g

Tout cela evition maintenant possible avec PostgreSQL àmha et ça me ferait bien plaisir de gérer ces volumétries avec un moteur efficace, je pense que je côtoierais des DBA compétents de nouveau et impliqués: Et je confirme que je n’ai eu qu’une bouffe pour cela comme les 15 autres qui y ont passé plus de temps que moi d’ailleursautres temps… J’y ai gagné de l’expérience, de l’aplomb, une confirmation exition mes compétences, une confiance dans certaines personnes, une satisfaction du travail bien fait malgré tout et un certain cynisme, voire un cynisme certain mais réaliste, mais c’est une autre histoire, c’est une question de richesse au sens de la compétence, pas d’argent, qu’est-ce qui est important pour l’avenir?

Tout à fait… de nos jours, pour comptabiliser les CDS, on fait: Donc l’exemple est foireux. Soit parce qu’il est destiné à quelqu’un d’encore moins compétent que moi, soit parce qu’il a voulu trop simplifier les choses.